Micropigmentation – Ça y est, je l’ai fait !

0
65
Micro-pigmentation sourcil

Hello tout le monde !
Comment-allez-vous ?

Oui, ça y est ! Certes ça fait un moment maintenant, mais bon quand même, je l’ai fait !! J’en parlais depuis tellement longtemps, j’ai regardé beaucoup de videos, lu énormément d’articles, me suis renseigné auprès de personnes de mon entourage qui l’avaient fait et puis je me suis enfin décidé à passer le cap.
J’adore cette introduction qui fait très officielle, comme si j’avais fait un truc de ouf 😂. 

J’ai donc fait une dermopigmentation des sourcils. C’était quelque chose de vraiment problématique pour moi. Je n’ai jamais aimé mes sourcils, j’étais obligé de les maquiller tout le temps et je passais beaucoup de temps dessus pour qu’ils soient parfaits comme je les aimes. À force d’épilation, mes sourcils étaient beaucoup moins fournis, l’un des deux était plus plein que l’autre, enfin bref, j’en avais vraiment marre.

J’ai donc décidé de me faire tatouer les sourcils de façon semi-permanente. Pour faire ça, je me suis beaucoup renseigné et j’ai confié mes sourcils à l’Atelier du Sourcil à Montpellier pour plusieurs raisons, que je vous expliquerai au fil de l’article.

Cela va faire maintenant plusieurs mois que j’ai tatoué mes sourcils mais j’ai voulu attendre vraiment pour pouvoir juger sur le long terme. Ce n’est pas un produit qu’on met et qu’on enlève quand ça nous chante. Là c’est quelque chose de semi-permanent, donc si ça nous plait pas, on en a quand même pour au moins 6 mois.

Installez-vous confortablement, je vous dis tout de A à Z.

Micropigmentation ou dermopigmentation ?

Commençons par le commencement.

Il s’agit des 2 méthodes les plus utilisées. Dans les 2 cas il s’agit d’un tatouage semi-permanent des sourcils. Sauf que dans le cas de la dermo-pigmentation, il s’agit d’une aiguille reliée à une console. On peut utiliser cette méthode pour tatouer les sourcils, les lèvres et le contour des yeux.

La micro-pigmentation est faite avec un équipement moins lourd puisque dans ce cas on utilise uniquement un petit stylet qu’on plonge dans un petit pot de pigment et on tatoue à la main. Dans mon cas, j’ai utilisé la technique de la micro-pigmentation.

Micro-pigmentation sourcil

Mes sourcils

Comme je vous le disais, j’ai commencé à m’épiler les sourcils assez tôt. Je dirai que je devais avoir environ 14 ans. Oui à l’époque c’était tôt, même si je sais que maintenant ça paraît rien du tout #newgeneration 😂.

Au début, ma mère m’emmenait chez une esthéticienne. Et à l’époque, la mode était aux sourcils fins, du coup, mon esthéticienne ne voulant pas me les épiler plus, car voulant respecter la ligne naturelle de mon sourcil (et elle avait complètement raison), j’ai décidé de m’épiler les sourcils seuls à la pince à épiler. Et c’est là que ça à commencer à partir en cacahuète…Je me suis épilé les sourcils très trop fin.

Et puis j’ai grandi, et j’ai eu énormément de mal à récupérer des sourcils « normaux ». Après un gros effort de ma part, j’ai réussi à ne plus toucher à mes sourcils pendant 1 mois 1/2. J’ai pu récupérer une forme à peu près normale. Sauf que le mal était fait, je les avais épilés beaucoup trop fin pendant trop longtemps… #toolate. Preuve à l’appuie les gars – désolée mais ça fait peur…

Micro-pigmentation sourcil

Vous me direz « mais les sourcils ça repousse? ». Yes, mais pas comme si vous ne les aviez jamais touché. Donc ils ont recommencé à pousser, mais avec quelques trous et en étant beaucoup moins plein qu’au départ.

J’ai maintenant 22 ans et c’est devenu un « complexe » – chacun ces complexes que-voulez vous – et j’ai décidé de passer le cap !

L’Atelier du Sourcil

Ça m’a pris plusieurs années – 2 ans sans exagération – avant de me décider. Alors, oui ce n’est pas LE truc d’une vie, mais quand même. Déjà, ça représente un coût – car oui ce n’est vraiment pas donné – en plus c’est pour une longue durée et enfin, je n’avais personne dans mon entourage qui avait fait ça donc je n’avais pas de « repère ».

Je ne savais pas où le faire, j’avais peur que ma peau réagisse mal, que la couleur vire, que je ne supporte pas la douleur, que ça soit moche etc. Franchement, j’ai eu des 10 aines de questions dans ma tête qui ont fait que ça m’a pris beaucoup de temps.

Micro-pigmentation sourcil

Mais la plus importante question c’était : le prix. Pour moi – et vous pouvez ne pas être d’accord – le prix reflète un minimum la qualité de la prestation. Vous pouvez trouver des instituts qui le font pour 50€ mais quand on voit que ça peut aller jusqu’à 200€, ce n’est pas normal. Si c’est pour payer 50€ mais que ce soit fait avec des aiguilles sales, une personne mal formée ou je ne sais quoi, non merci !

Donc je me suis énormément renseignée avant.

La raison de mon choix

Parce qu’après avoir regardé pas mal d’avis, je me suis dit que me tourner vers une « chaîne » était le choix le plus raisonnable. N’habitant pas dans une très très grande ville, il n’y a pas un choix super large non plus. Et je vous avoue, je n’ai pas osé m’aventurer ailleurs. J’ai peut-être eu tort, mais je me suis senti plus en confiance avec l‘Atelier du Sourcil qu’avec quelqu’un d’autre.

En plus, avant de prendre RDV, j’ai appelé l’institut et leur ai posé tout un tas de questions auxquels la personne m’a répondu avec une grande gentillesse et beaucoup de bienveillance – ils ont dû se dire « c’est quoi cette folle qui se pose autant de questions » !

Je me suis donc décidé, j’ai pris rendez-vous et go !

Jour de la 1ère séance

Je suis arrivée à mon rendez-vous extrêmement stressé – d’ailleurs si vous me suivez sur instagram, vous avez pu le voir en instastory que je n’étais pas super rassurée (même si ça date un peu maintenant…).

Quand je suis arrivée dans la salle d’attente, j’ai trouvé l’espace hyper cosy, très féminin et très classe. Par contre, il y avait beaucoup de monde, à la fois dans la salle d’attente et en train de se faire chouchouter (ou torturer je ne sais pas trop…). Du coup,  j’ai eu peur que ce soit quelque chose à la chaîne, ou ce qui prime est le nombre de clientes qui passent et peu importe comment elles se sentent.

J’ai été prise pile à l’heure pour mon rendez-vous et je suis partie avec une personne très sympa (désolée je ne me rappelle plus le nom…). Je lui ai expliqué mon état de stress et elle a été très compréhensive.

Elle a commencé par « analyser » mes sourcils et a vu une légère asymétrie – ce qui est normal, on a tous une asymétrie plus ou moins prononcée, rien n’est parfaitement symétrique sur notre visage. Elle a donc redessiné mes sourcils au crayon en corrigeant l’asymétrie. Ensuite, je me suis regardée dans un miroir et elle m’a expliqué que si ça m’allait, ça serait la nouvelle ligne de mes sourcils.
À ce moment-là, pas de panique, ça fait très foncé mais le résultat ne sera pas comme ça.

Ensuite elle a procédé à l’épilation de mes sourcils en suivant la ligne faite au crayon. Vous re-vérifiez avec elle si ça vous convient et go c’est parti.

Micro-pigmentation sourcil

Choix de la méthode

Plusieurs méthodes existent dans la micro-pigmentation. Vous avez le poil à poil ou le point à point.

  • Poil à poil : méthode qui consiste à imiter le dessin des poils. La personne utilisera donc une aiguille d’une forme biseautée et imitera vos poils. Cette méthode est généralement utilisée pour les personnes qui n’ont pas de sourcils du tout ou qui ont des gros trous, qui des sourcils absolument pas définis.
  • Point à point : ici on réalisera des petits points pour redessiner le sourcil et le combler. C’est plein de petits points avec une toute petite aiguille. Au bout de quelque temps, ces points se diffusent et disparaissent complètement pour diffuser de la couleur partout. Ici, cette méthode est utilisée lorsque la personne a des sourcils plus ou moins définis à la base.

Dans tous les cas, c’est la personne qui s’occupe de vous qui se chargera de choisir pour vous en fonction du profil de vos sourcils.

Pour ma part, c’était du point à point. Comme je vous le disais, j’ai des sourcils, mais pas plein et pas très symétriques.

Le tatouage 

Une fois le rééquilibrage de mes sourcils, l’épilation, le choix de la couleur des pigments et de l’aiguille, j’ai commencé le tatouage.

Ayant très très (très très très très très très…) peur, la gentille dame m’a dit « je vous fais 3 points et vous me dites si ça va ». Ouf, sauvé ! Ça allait largement 😂. Je me suis faits une montagne de cette chose alors que sincèrement, c’est largement supportable.

Pour vous donner une idée d’à quel point je ne supporte pas la douleur des aiguilles, quand je dois aller faire des prises de sang je me mets un patch pour ne pas sentir l’aiguille, donc croyez moi, si je l’ai supporté, vous pouvez le faire !

La sensation est bizarre. En fait il faut que vous imaginez qu’on vous épile les sourcils à la pince à épiler mais qu’on passe plusieurs fois sur la même zone. C’est pas agréable, mais ça ne fait pas extrêmement mal. C’est qu’à force que l’aiguille passe, ça irrite et ça chauffe, mais je vous jure que c’est supportable.
En plus de ça, ça ne dure pas super longtemps, 1h en tout et sur les sourcils elle doit y passer 10-15min grand max.

Une fois la prestation terminée, vous peaufinez des détails et prenez RDV 3 semaines après pour la retouche qui est comprise dans le prix.

Micro-pigmentation sourcil

Après 7 jours

Il est – fortement– conseillé de ne pas mouiller et exposer ces sourcils pendant 5 à 7 jours. Au cours de cette période, les sourcils paraissent plus foncé. Pour ma part, ça ne m’a pas choqué plus que ça, pour la première pigmentation. Par contre, ce qui m’a dérangé c’est le fait qu’on voit encore les petits points. Au cours de cette période, vous devez appliquer une crème de cicatrisation – ils conseillent d’utiliser la marque Eucerin, l’Aquaphor.

Une fois ce délai expiré, j’ai du perdre au moins 40% de la couleur initiale. Donc c’était devenu vraiment très claire, voir trop claire. Donc j’ai continué à les maquiller jusqu’à la retouche.

Le jour de la retouche 

J’avais donc fixé mon RDV 3 semaines après la première prestation. Au cours de la séance de retouche, vous faites le point avec la personne. Pour ma part, je lui ai dit que c’était beaucoup trop clair, que la couleur n’avait pas énormément tenu et qu’on voyait toujours les petits points.

Du coup, nous avons fait les retouches nécessaires et là j’ai été ravie.
Ce qui a changé de la première fois, c’est l’aiguille. La première fois, l’aiguille était vraiment toute petite, c’était juste une pointe donc quand elle me tatouait ça faisait vraiment des petits points. Cette fois, l’aiguille était un peu plus biseautée, donc on ne voyait quasiment pas les petits points et j’ai préféré.

Je suis donc ressortie avec des sourcils beaucoup plus foncés, mais je ne voyais plus les petits points et j’étais sur qu’au bout de 7 jours, en perdant la couleur ça serait beaucoup mieux que la première fois.

NB : la séance de retouche est gratuite, par contre l’épilation est payante et coûte 20€.

7 jours après

En sortant de ma retouche, mes sourcils étaient un peu plus sensibles et j’ai eu des croutes. Rassurez-vous, rien de fous et surtout rien de voyant. C’est juste qu’au toucher, je le sentais un peu et surtout quand je fronçais les sourcils, c’était « légèrement » douloureux – mais vraiment n’ayez pas peur c’est très subtil. Du coup, pendant cette période, de la même façon que la première fois, pas de soleil et pas d’eau pendant 7 jours.

Une fois ce délai passé, mes dernières croutes sont parties #tropglamour, et là, à la différence de la première fois, j’ai dû perdre « seulement » 20% de la couleur. La retouche m’a permis d’avoir vraiment des sourcils beaucoup plus foncés par rapport à la première fois.

Donc pour la deuxième fois, j’ai préféré le résultat, même après 7 jours. Sans la retouche, je pense que j’aurai été super déçue.

Et 3 mois plus tard, ça donne quoi ? 

Au bout de 3 mois, je suis partie faire une retouche. Tout simplement car je trouvais que c’était encore un peu clair, mais ce n’était que mon avis. Mes copines, mon copain et mes parents trouvaient ça très bien, mais vous savez, à force de regarder ses sourcils à la loupe quasiment tous les jours, on commence à faire des fixettes sur des petites choses. Du coup, c’est exactement ce qu’il m’est arrivé, je faisais des fixettes sur des petits points et du coup je voulais faire une retouche #obsessionnelle. En plus de ça, avant que je fasse ma micro-pigmentation, j’avais l’habitude de me dessiner les sourcils avec le DIPBROW pomade (qui au passage est une vraie petite bombe) et le résultat était assez foncé.

Du coup, le 01/10/18 je suis retournée faire une retouche (en sachant que ma dernière retouche datait du 03/07/18). J’ai fait corriger ce qui me semblait nécessaire (couleur du pigment que je trouvais trop grisonnante, queue du sourcil trop claire) et la personne qui s’est occupée de moi a été adorable – encore une fois – elle m’a bien écouté, m’a fait toutes les retouches exactement comme je voulais.

Résultat, je suis sortie super-contente. À l’heure où j’écris cet article – ou ce livre je ne sais pas trop – cela fait 2 jours que j’ai fait ma 3ème retouche et pour l’instant je suis vraiment contente du résultat.

Micro-pigmentation sourcil

Qu’est ce que les gens en disent quand ils voient mes sourcils ? 

Oui ce titre est assez bizarre, mais toutefois, quand je faisais mes recherches avant de le faire, j’aurais aimé savoir ce que les gens extérieurs en pensaient. Pour ma part, quand les gens me voient et que je leur dis que j’ai les sourcils tatoués, ils sont très étonnés. On me dit souvent « mais non arrête ? mais ça se voit pas » et là, je suis encore plus contente !


Félicitation à toutes les personnes qui ont réussi à lire tout l’article jusqu’au bout ! C’est mon premier article aussi long, mais je voulais vraiment vous faire quelque chose de détailler en vous expliquant vraiment tout car quand j’ai fait mes recherches, il y avait encore pleins de questions auxquelles je n’avais pas de réponse.

Je vous recommande sincèrement L’Atelier du Sourcilc’est un article 100% non sponsorisé au passage – si vous souhaitez passer le cap et avoir des sourcils on fleek à n’importe quel moment de la journée et de la nuit. Les conseillères sauront quoi faire pour vos sourcils, elles sauront quels pigments utiliser, quelle forme, quelle méthode etc.

En tout cas je ne regrette pas du tout de l’avoir fait !

Et vous, vous avez passé le cap ? Vous avez envie ? Où allez-vous pour le faire ?
Je suis trop curieuse.